15U baseball : vice-champion de France mais…

Il est 18h et tout le monde est sonné sur le terrain de Beaucaire. Le soleil décline et les acteurs récupèrent. Rien qu’ 1h plus tôt, le titre de champion de France tendait les bras à nos jeunes barracudas méritants…. Que s’est-il passé ? Récit d’un match fou comme en réserve parfois le baseball…

Nos barracudas s’étaient défaits relativement facilement la veille en demi-finale de l’équipe de Metz avec un Mathis Nayral sur le monticule impérial et des frappes dans tous les sens. Voici le match en statistiques ici. Dorian, Mathis, Guillaume et Ewan donnant 2 coups surs chacun.

Tous les voyants étaient au vert avant la finale contre le rival actuel les Templiers de Senart (l’an passé le match se terminait sur le fil en faveur de nos jeunes). Et dès le début du match, tout se passait idéalement. Noah Enrionne-Thorrand sur le monticule réussissait à tenir l’attaque senartaise et n’encaissait que 2 points en 4 manches complètes. Dans le même temps, nos barracudas scoraient 15 fois en 5 manches faisant feu de tout bois (ou de tout alu) avec beaucoup de belles frappes. Score 15 à 2 au bout de 4 manches et demi. Mais le match se jouait en 7 manches…

Arrive la 5ème manche et la possibilité d’en terminer avec 10 points d’écart en réalisant 3 retraits rapides. Mais comme vous le savez déjà, ça ne se passera pas ainsi… Noah connait une baisse de régime et la balle est confiée à Mathis Nayral pour fermer la porte. Avec les bases pleines et l’appel de deux feintes irrégulières contestées, le match bascule. Senart reste vivant avec 9 points à rattraper…

Nos jeunes montpelliérains connaissent alors deux manches cauchemars. Pas de points ajoutés en attaque et 4 points pris en sixième. Arrive la dernière manche et malgré les relèves correctes de Guillaume Saucier et de Pierre Doat, rien n’y fera… la défense craque, les templiers y croient et frappent et le match file sous les yeux rougis de nos jeunes dont cette défaite sera à minima formatrice pour leur vie de compétiteur futur. Il y a quelqu’un qui disait : rien n’est terminé tant que le dernier retrait n’est pas effectué… Et nos jeunes joueurs, pourtant méritants, l’ont appris à leur dépens…

Le match en chiffres

La désillusion est donc grande lors de la remise des prix. La consolation d’un Mathis Nayral meilleur lanceur est bien maigre. Mais c’est le baseball… Vivement l’année prochaine !

Un grand bravo à nos coachs qui font du travail de fond avec ces jeunes barracudas : merci Thomas Paquier, Joan Bonhaure et au nouveau venu Owen Ozanich.

Place aux 18U qui ne voudront pas vivre la même désillusion ce week-end à Boé pour leur carré final.

Merci à Yoann Montagne pour ces magnifiques photos !