D1 baseball : une victoire insuffisante face au leader

Le leader de D1 était en terre héraultaise ce dimanche. Le partage des victoires est en soi une performance honorable pour nos barracudas face au solide premier de la phase playoffs déjà qualifié pour la finale. Cependant, Rouen l’ayant emporté deux fois face à Montigny, cette seule victoire ne suffit pas à entretenir l’espoir. Explications.

Match 1 : Victoire 4 à 2

Ce fut un match intense et solide avec deux lanceurs parmi les meilleurs du championnat et un Kevin Canelon côté Montpellier qui tient la baraque comme à son habitude. Seul 4 coups surs encaissés et deux points non mérités pour un match complet.

Côté attaque, nos barracudas ont d’abord menés 2 à 0, puis se sont fait rejoindre 2 à 2 pour réussir à reprendre un peu d’avance en 5ème sur une séquence simple de Paolo Brossier, base volée et simple d’Andres Martinez. Ce dernier qui avec 3 RBI et un 3 pour 3 s’illustre. Maël Zan avec 3 pour 4 et un point produit en 8ème manche réalise un bon match également.

Pour relire ce match, c’est ici.

Match 2 : Défaite 7 à 3

Le démarrage est difficile avec 6 points encaissés trop rapidement en deux manches. Luc Polit subit le réveil des battes senartaises avec 3 frappes consécutives. Quelques largesses défensives ne l’aident pas à limiter les dégâts. Senart prend le large et ne sera plus repris. Les relèves de Robin Froment, Lucas Khemache et Antoine Villard sont encourageantes mais insuffisantes.

Côté attaque, 2 points sont marqués en 3ème manche avec encore un point produit d’Andres Martinez qui fait avancer Nicolas Khoury (BB) et Paolo Brossier (simple). Un Sacifice Fly fait rentrer le second point par Larry Infante. Trop peu de productions offensives pour revenir dans ce match.

Pour les statistiques c’est par.

La fiche à deux matchs de la fin de la phase de playoffs est de 8 victoires et 8 défaites. Honorable mais insuffisant : Rouen est 4 matchs devant (après deux matchs pris à Montigny) et donc quasiment en finale. Senart avec ses 13 victoires l’est déjà officiellement. Le résultat est donc frustrant, les deux écuries dominantes du baseball français sont toujours dominantes. Si la défense est performante (première de D1 et on peut souligner la performance pour qui a joué à Veyrassi), l’attaque ne produit pas assez et le pitching en dehors d’un Kevin Canelon dominant manque d’expérience et connait trop de perturbations pour performer. Reste 2 journées et une troisième place à conserver. Rendez-vous ce dimanche à Montigny.

Merci à Stephane Froment pour ces magnifiques images !