Playoffs 2017 : Les Barracudas sont dos au mur

C’est un week-end catastrophe pour les équipes D1 et N1, mais les joueurs et les supporters gardent espoir car rien n’est impossible avec les Barracudas !
Une note positive, l’équipe D1 de softball est assurée d’être à nouveau européenne après sa double victoire en 1/2 finale.

DIVISION 1

L’équipe première du MUC Barracudas recevait les Templiers de Sénart à Veyrassi dans le cadre de la 1/2 finale D1 2017.

Rencontre difficile pour les Barracudas commettant trop d’erreurs et permettant aux Templiers de Sénart de remporter ce premier match.

  • Game 2 : Défaite 14-13. Marin (0,2 IP); Cros (3,2 IP); Rojas (5 IP)

Une entame de match très compliquée pour les Barracudas qui concèdent 7 points en 1ere manche.
Les Mucistes ne lâcheront rien et reviendront au score sans jamais pouvoir égaliser.

Rendez-vous le week-end prochain à Sénart pour la suite de ces 1/2 finales, les Montpelliérains sont donc dos au mur et doivent gagner les 3 matches restants chez leurs adversaires pour se qualifier en finale du championnat de France D1.

Division 1 Softball

Un week-end très chargé pour nos Barracudas puisque le club de Montpellier organisait simultanément les 1/2 finales du championnat D1 de softball au Domaine de Veyrassi. Opposés aux Caribous de Limeil-Brevannes (4 èmes au terme de la saison régulière avec 6 victoires et 10 défaites), les Braconniers (1 ers avec 12/4) étaient nettement favoris face à des adversaires les ayant cependant battus une fois en 4 rencontres de championnat. Le format se déroule au meilleur des trois matchs.

  • Game 1 : Victoire 10-3

Mickael Mengoli est à la plaque (5IP, 8H, 3ER, 3BB, 5K) et maitrise l’attaque francilienne qui n’ouvre son compteur qu’en début de quatrième manche. Jacques Boucheron ouvre la marque pour les Bracos dès la première reprise sur un solo homerun au champ gauche, mais c’est aussi à la quatrième manche que ses coéquipiers enfoncent le clou en scorant par six fois. Jonathan Haras clôt la partie sur un walk-off mercy-rule triple qui pousse Leguillou au marbre pour le 7 ème point
d’écart. Montpellier remporte la première rencontre 10 à 3.

  • Game 2 : Victoire 11-7

Rémy Pujal qui prend la balle pour sa première sortie après qu’une blessure à un doigt l’ai privé de Coupe d’Europe. Il signe une prestation honorable (W, 5IP, 10H, 4ER, 2BB, 2K) jusqu’en 5 ème manche où Mickael Mengoli revient sur la plaque pour les deux dernières reprises (2IP, 3H, 1ER, 2K) afin de clore le match. L’attaque des Bracos donne rapidement de l’avance à ses lanceurs et score régulièrement tout au long de la partie malgré les sursauts offensifs des Caribous en fin de partie. Les mucistes l’emportent 11 à 7.

A noter les belles performances offensives de Jacques Boucheron (5/8, 5R, 2HR, 6RBI), Laurent Andrades (4/8, 3R, 2B, 3B, HR, 3RBI) et Anthony Cros (4/4, 3R, 2B, 3B, 4BB, 3RBI). Privés de Henri Francois et de leur lanceur étranger Juan Carlos Macias, les Braconniers se qualifient donc pour la finale du championnat de France en ayant assurés un service minimum. En effectif complet (sans John Haras toutefois, celui-ci se blessant lors d’une collision sur un vol de base), il leur faudra retrouver le niveau de jeu habituel qui est le leur pour battre les niçois du Cavigal et leur lanceur argentin Sebastian Gervasutti. Montpelliérain l’année dernière, ce dernier avait largement contribué au titre de champion de France en dominant outrageusement le championnat.

Grâce à ces deux victoires face à Brevannes, les Braconniers de Montpellier sont donc qualifiés en finale et sont à nouveau Européen pour la saison prochaine ! C’est la bonne nouvelle du week-end.

NATIONALE 1

Résumé en cours d’élaboration…

  • Game 1 : Défaite 4-2
  • Game 2 : Défaite 5-2

 

Deux matches indécis pour notre équipe réserve mais qui se soldent par deux défaites comme l’équipe première. Rendez-vous le week-end prochain à Montpellier pour la suite de cette finale N1 avec une série pouvant aller jusqu’à 3 matches face aux Rouennais au Greg Hamilton Baseball Park.