Interview Laurent Cassier, n°42 des Barracudas

photo

En cette période de présaison, le MUC Barracudas Baseball aime donner la parole aux principaux acteurs qui font notre actualité. Mais il ne faut pas toujours chercher bien loin ; le hasard fait parfois bien les choses comme vendredi dernier, alors que Gregory CROS notre captain D1, un de nos lanceurs international (sélectionné pour la WBCQ) effectuait son dernier entraînement, une voiture pénètre dans l’enceinte du Greg Hamilton Baseball Park. Son conducteur s’appelle Laurent et a écrit l’un des plus belles page de l’histoire du club avant de s’envoler pour son île, la Nouvelle Calédonie. Laurent Cassier, dont le numéro ne laisse pas les amateurs de baseball indifférents, est de passage sur Montpellier et n’aurait pas manqué ce petit créneau par son club fétiche…

MUC Baseball : « Bonjour Laurent, quelle surprise de te voir ici aux abords du Greg Hamilton Baseball Park après tant d’années… Que nous vaut cette visite ? »

Laurent : « Le hasard tout simplement, je suis venu en France avec ma famille pour accompagner mon fils dans sa recherche d’université pour les années à venir, il me semblait également important de venir à Montpellier pour voir mes amis. »

Laurent Cassier 2MUC Barracudas : « Pour les personnes qui ne connaissent pas ton parcours, peux-tu nous expliquer comment tu as commencé à jouer ici à l’époque ? »

Laurent : « Etant originaire de Nouvelle Calédonie, je suis venu à Montpellier pour faire mes études. J’ai donc vu qu’il y avait plusieurs clubs de baseball à Montpellier et son agglomération A l’époque j’avais choisi de jouer pour les Barracudas de Castelnau. J’ai connu la fusion des clubs, je suis resté fidèle aux Barracudas jusqu’en 1993 et le premier titre de champion de France. Je suis ensuite rentré au pays pour fonder une famille, j’ai trouver un travail, la vie normale quoi… »

MUC Baseball : « Que penses-tu du club et de son évolution ? »

Laurent : « Le club grandit, le nombre de licenciés est à nouveau en hausse et il y a toujours de bons résultats ! C’est une bonne surprise, le club se porte bien, je reste un fan du club même à distance, et je ne suis pas le seul car en Nouvelle Calédonie je connais pas moins de 5 personnes qui sont également venu jouer ici ! Que représente le club pour toi aujourd’hui ? Ce club a une âme ! Il a plus de 30 ans et ce n’est pas rien, c’est important pour que les jeunes puissent s’identifier et surtout de pouvoir dire qu’ils font partie de quelque-chose de grand, même si nous ne parlons que de baseball ! Il est important aussi d’encourager les bénévoles et les professionnels qui travaillent au quotidien pour le travail effectué au sein du club. »

Laurent Cassier 3

MUC Baseball : « Quel est ton meilleur souvenir en tant que joueur et entraîneur ? »

Laurent : « Mon meilleur souvenir est bien évidemment le 1er titre de champion de France pour le club en 1993, en piquant la suprématie au PUC à l’époque ! En tant qu’entraîneur, mon meilleur souvenir remonte à l’époque où j’avais en charge les 2 équipes Cadet (15U). Je me rappelle que l’on avait perdu en demi-finale du championnat de France mais ce fut une belle saison ! »

Laurent Cassier

MUC Baseball : « Aujourd’hui restes–tu en contact avec le monde du baseball ? »

Laurent : « Je suis actuellement président de la confédération océanienne de baseball et par conséquent vice président de l’IBAF. Les Barracudas sont partout ! »

MUC Baseball : « Encore merci pour cette visite Laurent, tu seras toujours le bienvenue ici, chez toi, et nous espérons te revoir bientôt ! »