playoffs D2 baseball : nos Barracudas passent !

Mi-juillet, en pleine canicule, l’équipe réserve des Barracudas se qualifiait de justesse pour les playoffs du championnat de France D2 se défaisant des Cards de Meyzieu dans 2 rencontres très disputées. Cette qualification annonçait un week end de ¼ de finales délicat à St Aubin dans une série de 3 matchs pour qualifier son vainqueur en demi !

Les Blue Jays girondins signent une saison presque parfaite (21 victoires pour 3 défaites) dominant la poule C du début à la fin, et invaincus à domicile ! Les Barracudas, bien diminués par certaines absences (7 joueurs !) se présentaient donc en outsiders, mais n’en étaient pour le moins ambitieux !

Game 1 : Défaite 8-7. Andrades (L – 8.3 IP – 8R – 2ER – 8K)

Bonne entame de match des montpellierains qui inscrivent 3 points sur les 3 premières manches sur des frappes de Cauvy, Lellouche et Fouque. Les Blue Jays répliqueront en 4ème avec une grosse manche à 6 points mettant à profit quelques coups sûrs et 3 erreurs défensives. Le vétéran gaucher prendra le dessus par la suite, et redonnera confiance en l’attaque  qui égalisera en début de 7ème manche.

Ce match allait donc se jouer en prolongations : lors de la première manche supplémentaire, les équipes ne parviendront pas à scorer. C’est en début de 9ème que les héraultais scorent sur un coup sûr de Blanc Jouvan.

Les locaux ne se démobiliseront pas et inscriront 2 nouveaux points sur erreur pour finalement l’emporter dans un match haletant. Le dimanche matin s’annonçait plus difficile que prévu avec le forfait d’Andrades malade. L’équipe allait donc devoir se reposer sur 10 joueurs pour une journée marathon.

Game 2 : Victoire 6-5. Cauvy (4IP – 5R – 3ER) Lellouche (W – 3IP)

Entrée de match compliquée pour le lanceur partant montpellierain concédant 2 points en 1ère reprise ; reprenant le contrôle par la suite, mais la défense prendra une nouvelle fois l’eau en 4ème pour être mené 5-0. En attaque, les mucistes peinent à trouver la faille face au gaucher aquitain.

Lellouche entré en relève permettra à ses coéquipiers de continuer à y croire ; c’est en fin de 5ème que les barracudas croiseront le marbre à 2 reprises sur des frappes de Cauvy et Selles. Arrivera ensuite cette dernière manche, après 2 retraits et à 3 points derrière que les montpellierains pousseront les Blue Jays dans leurs derniers retranchements.

Nicolas Fouque, moins en forme que la veille en ce dimanche matin se présente à la frappe face au closer St aubinois avec les bases pleines et 2 retraits ; sans aucune intention de laisser monter le compte, le clean up s’élancera sur le 2ème lancer pour frapper un solide line drive en champ gauche, suffisant pour faire scorer Lellouche et Blanc Jouvan et donner la victoire à l’équipe !

Si la victoire paraissait être destinée aux girondins, ces derniers auront vécu leur première défaite à domicile dans un scenario hitchockien, en faveur des Barracudas, qui pousseront ainsi la série au 3ème match pour déterminer le dernier qualifié en demi-finale.

Game 3 : Victoire 6-4. Blanc Jouvan (W – 6.3IP – 4R – 4ER) Lellouche (S – 0.6IP – 1K)

La balle était à nouveau confiée à un jeune, Valentin Blanc Jouvan pour son deuxième start de la saison (ndlr : plutôt utilisé en relève, Valentin avait débuté la rencontre contre Meyzieu le 16 juin dernier et lancé 3 manches).

Boostés par leur victoire du matin, les Barracudas passent à l’offensive dès le début inscrivant 5 points en 2ème reprise. Malgré la blessure de Fukuchi, l’attaque  enfin réveillée sera percutante tout au long du match mais ne parviendra pas à faire le break contre des aquitains déterminés à ne rien lâcher tant en défense qu’en attaque… Mais l’ancien Grizzlis désormais montpelliérain ne tremblera pas et maîtrisera parfaitement la rencontre jusqu’en 5ème manche où les Blue Jays croiseront le marbre à 2 reprises. 2 manches plus tard, face à la dernière attaque, BlancJouvan atteignant son quota laissera sa place à Lellouche, déjà vainqueur le matin.

Malgré la poussée de 2 points sur un enchaînement de frappes St Aubinoises, ce sera finalement l’infatigable Kekenbosch qui se fera un plaisir d’éliminer le dernier attaquant adverse. Les montpellierains pouvaient alors laisser exploser leur joie dans un dog pile digne de ce nom.

Ce week end de playoffs à la sortie d’un mois d’août n’aura pas été de tout repos en raison des difficultés de préparation et de gestion d’effectifs, mais les Barracudas auront fait preuve de beaucoup de cœur pour se qualifier.

Si certains joueurs ont particulièrement performé offensivement (Blanc Jouvan 3/8 – Lellouche 4/10 – Cauvy et Polit 4/9), la performance collective aura été la plus remarquable (Selles, Esposito, Kekenbosch et même Chaffard pour sa première apparition, auteurs de jeux défensif déterminants tout au long du week end !)

Dans les autres séries des quarts de finale :

  • Les Pirates de Béziers battaient les Tigers de Thiais.
  • Les Huskies de Rouen se défaisaient des Dragons de Ronchin.
  • Les Templiers de Sénart se qualifiaient aux dépens du Paris Université Club.

La présence de ces 2 clubs voisins en demi-finale montre le bon état de santé du baseball occitan. La semaine prochaine, les montpellierains se déplaceront justement à Béziers pour tenter de décrocher une place en finale dans le dernier derby héraultais de la saison !

Le week end s’annonce chaud !