Un barracudas au Japon !

Voilà une histoire qui pourrait arriver à n’importe lequel de nos jeunes barracudas et qui fait voyager. Un de nos 12U, Thibault Duroux, a eu la chance d’être tiré au sort par la fédération pour participer à un voyage au Japon mêlant baseball et culture. Nous vous racontons son séjour et Thibault a bien voulu témoigner de son expérience. Avant lui, Quentinou Raphoz avait eu la chance d’aller à Puerto Rico et Yoan Antonac au Japon.

C’était le 29ème rassemblement qui eu lieu à Fukushima (province où se dérouleront les compétitions de Baseball au JO de Tokyo en 2020). Cela a eu lieu du 30 juillet au 7 août. Durant cet événement, les enfants ont eu l’opportunité d’apprendre (ou de parfaire) les fondamentaux du baseball. Ils ont également partagé leur culture avec les enfants des autres pays et se sont enrichis de visites culturelles.

C’est Nora Khemache (bien connue et appréciée ici à Montpellier), qui a accompagné la délégation française (5 licenciés venus de France entière tirés au sort).

Lancé en 1991 par Hank Aaron et Sadaharu Oh, deux joueurs légendaires du baseball professionnel (MLB et NPB), le World Baseball Children Fair (WBCF) est un événement destiné à transmettre la passion du baseball et à promouvoir l’amitié et l’échange entre enfants du monde entier.
En plus des jeunes français, il y avait 13 délégations du monde entier (Argentine, Australie, Chine, Etats-Unis, Ghana, Japon, Laos, Népal, Pérou, Pays-Bas, Suisse, Thaïlande et Thaiwan).

Thibault coaché par Eugène Kingsale, ancien joueur des Baltimore Orioles, des Mariners de Seattle et des Padres de San Francisco.

Thibault a bien voulu répondre à quelques questions.

  1. Qu’as-tu retenu de ton stage avec le WCBF 2019 passé à Fukushima, Japon ?

Je retiens que ce stage a été une expérience incroyable, une culture formidable et des amitiés inoubliables. Ce séjour restera gravé dans ma mémoire.

2. Quels enseignements as-tu pu tirer des sessions pratiques de baseball ?

J’ai appris plein de nouvelles choses, j’ai augmenté ma technique, et ça m’a permis de me préparer à ma rentrée en 15U. J’ai été salué par un joueur de MLB pour avoir été le premier à avoir fait le slide le plus compliqué.

3 Comment s’est passé ton intégration au sein de l’organisation locale ?

Le groupe France s’est très bien intégré et même quelquefois sans parler, nous avons pu communiquer. On a bien sympathisé avec les argentins, les néerlandais et les chinois. Les cérémonies d’ouverture et de clôture sont longues mais on a tous participé. Un soir quand nous étions à l’hôtel, il y a eu un tremblement de terre. Nous avons un peu paniqué dans les couloirs. Mais j’ai compris ce qu’il arrivait et nous nous sommes accroupis. Heureusement il n’y a eu qu’une secousse.

Nous avons fait la découverte d’un nouveau sport, le tag-rugby : c’est comme du rugby mais au lieu de plaquer le joueur et il n’y a pas de poteau. Il faut lui enlever une languette pour qu’il fasse une passe à son partenaire.

4 Quels ont été les apports culturels de ce séjour ?

Les activités culturelles ont été diverses : nous avons fait une cueillette de pêches, créé des poupées japonaises en bois, fait des visites, du tir à l’arc et appris à faire du feu.

5 Avec Quentin Raphoz et Yoan Antonac, tu as fait partie des 3 joueurs des Barracudas, à avoir été tirés au sort au WCBF, quels conseils donnerais-tu aux futurs candidats ?

Je leur conseillerais d’abord de postuler pour participer et ensuite d’en profiter à 100% car le séjour (10 jours) passe plus rapidement que vous le pensez.

Merci à la WCBF: 一般財団法人世界少年野球推進財団 et à la FFBS – Fédération Française de Baseball et Softball de permettre à ces jeunes de vivre une telle expérience