Pour la cinquième fois, les Braconniers ont représenté la France lors de la Supercup qui se tenait à Prague au Eagles Park et sur le terrain de Joudrs. Montpellier se retrouve ainsi dans le groupe A comprenant les Hurricanes d’Horsholm (Den) double tenant du titre de Supercup, les Locos de Breclav (CZ) et l’équipe nationale allemande.

Pour le premier match face aux Hurricanes, les Bracos envoient Liam Twigden (NZ) sur la plaque face à Maiker Pimentel (Ven). Les danois favoris prennent les devant en deuxième manche puis le match devient un duel de lanceur jusqu’en fin de 6ème manche où les Hurricanes font une poussée décisive de cinq points. Défaite 1/6.

PbP : https://www.wbsceurope.org/en/events/2022-mens-softball-european-super-cup/schedule-and-results/box-score/101234

Initialement prévue à Joudrs le mardi, la rencontre face à l’Allemagne n’a lieu que le mercredi matin après une journée de repos forcée due aux fortes précipitations. Rémy Pujal prend la balle et connaît quelques difficultés avant d’être épaulé par son attaque emmené par un Mathis Guiraud redoutable (3 en 4, 2HR). Mickaêl Mengoli entré en relève en 4ème manche s’adjuge la victoire décidée en fin de 7ème manche sur un simple de lukas Fiala (CZ) qui fait scorer Twigden. Victoire 6/5.

PbP : https://www.wbsceurope.org/en/events/2022-mens-softball-european-super-cup/schedule-and-results/box-score/101245

En fin d’après-midi, les Bracos affrontent les Locos dans le dernier match de poule où la victoire enverra le gagnant en Supercup avec les Hurricanes et le perdant en coupe ESF avec l’Allemagne. Martin Gonzalez (Arg) prend la balle face à Michal Holobradek, un des tout meilleurs lanceurs européen, ace de l’équipe nationale tchèque championne d’Europe en titre. Les leaders du championnat tchèque mettent la pression dès le début de la 1ère manche et inscrivent quatre points qui se révéleront être les seuls de la partie. Laurent Andrades brise le no hitter en début de 6ème sur un solide double. Les Locos achèvent alors tout espoir de remontée en faisant entrer en relève Jakub Ozichka, n°2 de l’équipe nationale. Défaite 0/4.

PbP : https://www.wbsceurope.org/en/events/2022-mens-softball-european-super-cup/schedule-and-results/box-score/101258

Commencent alors les coupes d’Europe à proprement parler sur le principe de la double élimination ou « Paige system », à la deuxième défaite vous êtes éliminés. Les Bracos se retrouvent donc en SE Cup (si la Supercup est l’équivalent de la Champions League au foot, alors la SE Cup en est l’Europa Cup) face aux croates de Medvedi, souvent rencontrés à ce stade de cette compétition et à chaque fois battus.

G à D : Boucheron, Cros G, Le Pichon, Gonzalez, Guiraud, Garin, Drouot, Twigden, Manglé, Cros A, Fiala, Drage, Andrades, Pujal, Mengoli, Manville.

Liam Twigden alias Twiggy prend la balle que les croates ne toucheront pas. En effet, après quatre manches les Braconniers s’imposent par dix point d’écart sur mercy rule, emmenés de nouveau par Mathis Guiraud (3/3, 3R, HR, 3RBI) tandis que Twiggy lance un no hitter. (4IP, 7K). victoire 10/0.

PbP : https://www.wbsceurope.org/en/events/2022-mens-softball-european-super-cup/schedule-and-results/box-score/101268

Plus tard dans la journée du jeudi, les Barracudas sont opposés aux Magos de Ténérife et confie la balle à Martin Gonzalez. La partie tourne immédiatement à un duel de lanceurs face à Miguel Colombo (Ven) qui craque une première en début de 4ème manche où Twiggy score sur un simple de Fiala, puis en 6ème où Guiraud marque sur un double de Eru Drage (NZ) et enfin en 7ème où ce même Guiraud pousse Greg Cros au marbre sur un simple. Victoire 3/0.

Grâce à cette victoire, les montpelliérains sont assurés d’une troisième place quoiqu’il arrive.

PbP : https://www.wbsceurope.org/en/events/2022-mens-softball-european-super-cup/schedule-and-results/box-score/101271

Le vendredi, les Barracudas affrontent les belges Chicaboos de Stabroek et notamment leur lanceur méxicain Mario Hernandez qui nous avait dominé largement par deux fois l’année précédente, alors avec les néerlandais de Quick. Opposé à Twiggy, il inflige 16 K aux héraultais tandis que notre néo-zélandais retire 7 batteurs sur trois prises. Un triple suivi d’un simple en début de 2ème manche constituent le seul point de la partie malgré une dernière poussée de la part de Montpellier en dernière manche avec un coureur en 3 et un en 1ère avec un retrait. Défaite 0/1, les Chicaboos sont directement qualifiés pour la finale.

PbP : https://www.wbsceurope.org/en/events/2022-mens-softball-european-super-cup/schedule-and-results/box-score/101282

Mais la pluie s’invite de nouveau et bouleverse le calendrier repoussant quelques matchs au samedi, habituellement chargé de nature. Ainsi en milieu d’après-midi, les Bracos affrontent de nouveau les Magos, avec de nouveau les mêmes lanceurs Martin Gonzalez face à Miguel Colombo. Dès le début de la première manche, le deuxième frappeur espagnol expédie la balle loin derrière la clôture du champ gauche puis, la pluie revient une nouvelle fois.

Avec l’aide de certains joueurs, le ground crew arrive à remettre le terrain en état après plus de 30mn d’efforts. Mais à peine le match reprend-il qu’une nouvelle averse vient ruiner le travail accompli et noie un peu plus le terrain qui n’arrive plus à drainer l’eau par endroits qui atteignait plus de deux centimètres.

Sur décision de Softball Europe et après avis des coachs, le match est annulé, la compétition se retrouve figée sur le classement actuel.

SE Cup

  1. Starbroek Chicaboos (Bel)
  2. Montpellier Barracudas
  3. Ténérife Magos (Esp)
  4. Venep Flyers (Ned)
  5. Ledenice Zraloci (CZ)
  6. Stags (GBR)
  7. Medvedi (Cro)
  8. Allemagne
  9. Zagreb Giants (Cro)

Supercup

  1. Oslo Alligators (Nor)
  2. Stenlose Bulls (Den)
  3. Horsholm Hurricanes (Den)
  4. Breclav Locos (CZ)
  5. Chomutov Beavers (CZ)
  6. Prague Joudrs (CZ)
  7. Brasschaat Braves (Bel)
  8. République Tchèque U23

Le mot des coaches :

Cette deuxième place est belle et égale le meilleur résultat français dans cette coupe SE (Pessac en 2016) mais au vu de l’effectif assemblé afin de jouer la Supercup : les kiwis Liam Twigden et Eru Drage (meilleur frappeur de la coupe d’Europe en 2019 avec les Bracos), l’argentin Martin Gonzalez lanceur de l’équipe nationale, championne du monde en titre, ainsi que Lukas Fiala et Fila Drouot (franco-tchèque, équipe de France) joueurs d’Extraligua tchèque, ainsi que les membres de l’équipe de France Nicolas Garin (Contes), Lucas Manglé (Pessac) et notre voisin Jacques Boucheron des Rabbits. Il y a un sentiment d’inachevé ou de gâchis, mais le résultat reste beau !

Les Bracos défendront leur titre national contre les Rabbits de Clapiers-Jacou, le dimanche 4/09 à Clapiers (2 matchs) et le 24 et 25/09 à Veyrassi dans une finale au meilleur des cinq matchs.